• STOP HPV
  • Mise à jour 01/10/2018 19:07:15

STOP HPV

Accéder au site de l'isere stop HPV

Vaccinez vos filles

contre le cancer du col de l'utérus !

L'ODLC chargé du dépistage du cancer du col de l'utérus est partenaire de la campagne de prévention du département de l'Isère invitant à faire vacciner largement les jeunes iséroises contre le Papillomavirus (HPV).

"Les contreverses contre la vaccination sont fausses" déclare le président du département de l'Isère, Jean Pierre Barbier à la conférence de presse du 25 avril 2018 lors du lancement de la campagne de prévention pour la vaccination contre le HPV dont l'objectif est de passer de 16 % de jeunes iséroises vaccinées à 30 % en 2021.
 
 
Le vaccin est contrôlé régulièrement depuis son autorisation de mise sur le marché en 2008 et son inocuité a été scientifiquement prouvée. Seules des réactions au point d'injection et parfois de la fièvre ont été observées. Les effets secondaires du vaccin, dont l'administration peut être douloureuse, sont inhérents à tout médicament actif. Mais de fausses croyances  alimentent des refus de vacciner.
En Grande Bretagne et en Australie où près de 90 % des jeunes filles sont vaccinées, les anomalies précancéreuses du col de l'utérus sont déjà en forte diminution après 10 ans de recul.
 
"Le vaccin protége les femmes contre 70 % des papillomavirus responsables du cancer du col de l'utérus. Associé au frottis de dépistage tous les 3 ans dès 25 ans, il permet d'éviter le cancer du col de l'utérus" souligne le Dr Anne Garnier médecin coordonnateur  du programme de dépistage du cancer du col de l'utérus en Isère avant de préciser : "Ce programme expérimental mis en place depuis 2009 en Isère vient d'être généralisé à la France entière dans les modalités d'organisation mises en place sur notre département."
 
Vaccinons nos filles  !
- de 11 à 13 ans ( 2 injections) 
- de 14 à 19 ans en rattrapage (3 injections). 
Prise en charge à 65 % du vaccin par l'Assurance Maladie, le reste par la mutuelle.
 
Parlez en à votre médecin traitant, votre gynécologue ou une sage femme

Haut de page | Menu haut | Menu Bas | Pages distantes