Suivez nous sur facebook

Quel intérêt ?

L'intérêt du dépistage du cancer du col de l'utérus


Des études scientifiques prouvent que si toutes les femmes âgées de plus de 25 ans se faisaient régulièrement dépister, le cancer du col de l'utérus pourrait quasiment disparaitre.

Le cancer du col de l'utérus est principalement causé par des virus très répandus appelés PapillomaVirus Humains (HPV). La contamination se fait le plus souvent à l'occasion des premiers rapports sexuels ou par simple contact des parties génitales. Au cours de leur vie, environ 80% des femmes rencontrent ces virus. En général, leur corps parvient à les éliminer naturellement dans 90% des cas. Mais, il arrive que l'infection persiste et provoque des lésions au niveau du col de l'utérus qui peuvent évoluer vers un cancer en 10 à 15 ans. La plupart du temps, ces anomalies du cancer du col de l'utérus ne se manifestent par aucun signe. Et quand les symptômes apparaissent, le cancer est déjà souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à guérir.

 

Invitation envoyée par l'ODLC au dépistage du cancer du col de l'utérus

 

 

Invitation ODLC

Fiche de renseignements envoyée avec le courrier par l'ODLC et à présenter au médecin lors de la consultation.

 

 

Invitation ODLC

Le dépistage organisé par l'ODLC


Comment éviter les méfaits du virus à l'origine du cancer du col de l'utérus et être suivie sur le plan gynécologique ?

 

Ce cancer peut être évité grâce à un dépistage régulier. Si un vaccin est proposé aux jeunes filles n'ayant pas été exposées à l'infection par les papillomavirus, toutes les femmes, qu'elles aient été vaccinées ou non, doivent réaliser régulièrement des frottis entre 25 et 65 ans.

 

Le frottis sert à repérer ces anomalies au niveau du col de l'utérus à un stade où il est facile de les soigner. Cet examen est alors le moyen le plus efficace contre le cancer du col de l'utérus lorsqu'il est réalisé au moins tous les 3 ans à partir de 25 ans jusqu'à 65 ans.

 

L'ODLC a intégré le frottis du col dans son dépistage systématique afin d'en faire bénéficier les femmes dont le suivi est moins régulier. L'ODLC propose alors aux femmes n'ayant pas réalisé de frottis depuis plus de trois ans de réaliser cet examen avec un remboursement de 100% de l'analyse du frottis pris en charge par l'Assurance Maladie (la consultation est remboursée dans les conditions habituelles).

 

Haut de page | Accès presse | Mentions légales | Contact / Newsletter | Plan du site