• MARS BLEU 2018
  • Mise à jour 26/04/2018 18:11:06

MARS BLEU 2018

Programme stands ou recevoir vos conseils peronnalisés


Jeudi 1er


LA TRONCHE
CHU Grenoble Alpes Centre Hospitalier Universitaire


Stand Hall Vercors
de 9 h à 17 h

Mardi 6

GRENOBLE
GHM  Groupement Hospitalier Mutualiste

Stand Hall Eaux Claires
de 10 à 16 h

Mercredi 7

ST MARTIN D'HERES
Clinique BELLEDONNE -

Stand Hall face standard
de 9  h à 17 h

Jeudi 8
 

VIENNE
Agence CPAM de l'Isère

Stand de 13 h à 16 h


Jeudi 8
 

ROUSSILLON
Clinique des Côtes du Rhône

Stand de 17 à 19 h
CONFERENCE ODLC à 18 h


Vendredi 9
(match à confirmer)


ECHIROLLES/GRENOBLE
Patinoire Pôle Sud

Stand dès 19 h

Match de Play Off
par les  BRULEURS DE LOUPS

Lundi 13
&
Jeudi 29

MEYLAN
Roche Diagnostic
(réservé aux salariés)

Stand de 11 h 30 à 12 h 30
 
Conférence animée
de 12 h 30 à 14h30

Lundi 19
et
Mardi 20


BOURGOIN JALLIEU
Centre Hospitalier Lucien Oudot -


COLON TOUR

Stand
de 10 à 16 h

Jeudi 22

VOIRON
Clinique de Chartreuse -

Stand de 14 à 19 h
Conférence à 17 h

Lundi 26
 


GRENOBLE
Agence CPAM de l'Isère - 2 rue des Alliés

Stand
de 9 h à 16 h

Mardi 27


ECHIROLLES
Clinique des Cèdres

Stand
de 9 h à 16 h

Vendredi 30


VIENNE
Centre Hospitalier Lucien Hussel

Stand
de 10 à 16 h

Accueil du club de cyclistes mobilisés pour Mars Bleu

MARS BLEU : Mobilisation contre le cancer colorectal

MARS BLEU : Mobilisation contre le cancer colorectal

Pour l'opération MARS BLEU 2018 contre le cancer colorectal, dédiée à la mobilisation contre le 2nd cancer le plus meurtrier, 2ème cancer le plus fréquent chez les femmes et 3ème chez les hommes, l'ODLC met en place sur les nombreux stands prévention programmés en Isère, une modalité alternative à la remise du test de dépistage par les médecins généralistes.

Si tous les hommes et femmes de plus de 50 ans,
f
aisaient le test recommandé, 
1 décès sur 3 par cancer colorectal serait évité !

 


Document PDFTOUT SAVOIR ICI

Remise de tests sur les stands Mars Bleu ODLC

Durant tout le mois de mars, en Isère l'ODLC (Office De Lutte contre le Cancer),  intervient avec des médecins gastroentérologues dans les principaux établissements hospitaliers de l'Isère pour sensibiliser le public (visiteurs et salariés). 
Sur ces stands prévention, des professionnels guideront chaque isérois(e) vers les recommandations, permettant d'agir individuellement en prévention contre le cancer colorectal.

Quel que soit son âge, on pourra évaluer son niveau de risques (dépendant de ses antécédents personnels médicaux et familiaux et d'éventuels symptômes), découvrir la simplicité de réalisation du test de dépistage colorectal.  A l'occasion de Mars Bleu, les médecins présents sur chaque lieu, pourront remettre le kit de dépistage aux personnes concernées.

Une première en Isère

Une première en Isère

Un service offert à l'occasion de Mars Bleu

Cette action vient compléter ponctuellement l'action centrale des médecins généralistes, vers les personnes rencontrées sur les journées de mobilisation Mars Bleu.

La médecine du travail avec les gastroentérologues est présente sur chaque structure, afin de renseigner les salariés, le personnel médical, administratif, technique, entretien et les visiteurs.  L'échange avec les professionnels de santé présents sur le stand ODLC permettra d'obtenir

-  soit le test (si le questionnaire à remplir confirme que la personne est éligible),

- soit un document indiquant, en fonction des antécédents et l'âge, des  recommandations individuelles de prévention du cancer colorectal.

Les visiteurs domiciliés en Isère, pourront bénéficier de ce service avec renvoi du courrier ODLC contenant leurs étiquettes personnelles d'identification du test.

 

Modalités du programme de dépistage organisé par l'ODLC en Isère

Modalités du programme de dépistage organisé par l'ODLC en Isère

Dès 50 ans, un test tous les 2 ans : pratique, simple & rassurant

De 50 à 74 ans, tous les 2 ans, un courrier invite hommes et femmes à consulter leur médecin traitant afin de recevoir le kit de dépistage. En cas d'antécédents familiaux, ou de risques personnels, le test n'est pas remis et une coloscopie peut être prescrite. Il est important d'en parler avec son médecin traitant dont le rôle est essentiel. Facile à réaliser chez soi, le test consiste en un prélèvement de selles envoyé à un laboratoire pour lecture. Le kit de dépistage et son interprétation sont pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie.

Sur 100 tests réalisés, seules 4 seront positifs. Pour ces personnes, une coloscopie doit être effectuée. L'examen permet de détecter des polypes à un stade précoce et de les supprimer avant qu'ils se transforment en lésions cancéreuses

.

Dr Patrice BUREAU DU COLOMBIER Gastroentérologue et  membre du conseil scientifique de l'ODLC.
« Chaque jour, lors des examens endoscopiques, nous vérifions l'efficacité des coloscopies réalisées après un test de dépistage positif. Alors qu'il n'y a aucune prédisposition ni symptôme cela nous permet de détecter des polypes à un stade avancé. Leur analyse prouve que les cellules se transformaient déjà et de manière silencieuse, en cancer. » 

Haut de page | Menu haut | Menu Bas | Pages distantes