Conclusions : Enquête sur le test immunologique de dépistage du cancer colorectal (remis en Isère depuis mi 2015)

Plus de 30 % des 1120 médecins généralistes de l'Isère ont répondu au questionnaire en ligne. Restitution des résultats de l'enquête et des réponses apportées.

 

 

MERCI d'avoir été si nombreux à répondre et à faire des suggestions !

La conception de l'enquête menée auprès des médecins généralistes de l'Isère début 2017, ainsi que les résultats analysés ont été réalisés par Lucie POTHRAT, interne en santé publique à l'ODLC.  

Pour renforcer encore votre implication dans le programme, la bonne coordination avec l'ODLC peut encore être améliorée. Dans cet objectif vous pouvez :


Convaincant et performant : les preuves !

La plupart des médecins généralistes affichent une confiance dans la meilleure sensibilité et une plus grande simplicité d'usage du test immunologique. Réponses sur les performances annoncées.

En 2015, 4,3% des tests réalisés étaient positifs. Parmi ces personnes, celles qui ont fait une coloscopie avaient : pour 1/3 une coloscopie normale (32%), pour les 2/3 restants des lésions adénomateuses.

 

Mais pour certains généralistes le test doit encore faire ses preuves.

A télécharger ICI le COMPARATIF  entre Test immunologique et Test hémoccult  depuis mi 2015 et la lecture des RESULTATS 2016 permet de vérifier que le test immunologique est  plus performant avec une détection de polypes avancés, multipliée par 4,60 chez les femmes et 5,3 chez les hommes.


Explications en vidéo : clair pour tous

Une majorité de médecins déclare prendre le temps d'expliquer la réalisation du test.

Il est unanimenent souligné que le niveau de compréhension du patient rend parfois l'explication impossilbe. Une illustration simple accessible et compréhernsible par tous est indispensable.

Ce support existe, il est utilisable par les patients et professionnels via le site www.odlc.org :


Rappel des critères d'exclusion

D'après les résultats du quizz les connaissances acquises sur les critères d'inclusion/exclusions sont à affiner.

Les médecins généralistes ayant répondu se sentent très bien informés sur le dépistage du cancer colorectal en particulier grâce à la visite de la déléguée à l'Information médicale ODLC.

 

Cependant, les résultats du questionnaire montrent qu'un RAPPEL des CRITERES d'inclusion et d'exclusion à la réalisation du test peut être utile.

Haut de page | Menu haut | Menu Bas | Pages distantes