Suivez nous sur facebook

Le nouveau test

Vidéos à télécharger sur la page "Supports à télécharger"

Le nouveau test est disponible

Le kit de dépistage du cancer colorectal est remis exclusivement par votre médecin traitant.

Avec un seul prélèvement au lieu de 6 auparavant, le nouveau test remis par votre médecin sur présentation de votre courrier ODLC, va avantageusement remplacer le test Hemoccult.

Le test OC Sensor plus simple et plus performant, va permettre d'accroître l'efficacité du programme de dépistage, organisé en Isère par l'ODLC. Ce test est à réaliser tous les 2 ans par les hommes et les femmes de 50 à 74 ans.

Il détectera 2 fois plus de cancer et permettra de trouver 2,5 fois plus de lésions précancéreuses.

Il sera lu de manière automatique dans un centre interrégional pour une meilleure fiabilité.

L'ODLC adresse tous les 2 ans un courrier d'invitation à chaque Isérois(es) de 50 à 74 ans. Vous y trouverez deux étiquettes personnelles à utiliser comme suit :

  • la grande étiquette est à coller sur la fiche d'identification jointe au test
  • la petite étiquette sur laquelle noter votre nom, est à coller sur le tube du test réalisé à envoyer au moyen d'une enveloppe déjà affranchie.

 

Ci-dessus, découvrez le kit complet du nouveau test remis par votre médecin lors de la consultation.

 

Il est composé de 3 pochettes dans lesquelles vous découvrirez :

 

  • à gauche le Mode d'Emploi
  • au centre la Fiche d'identification
  • à droite le Test OC Sensor, l'enveloppe de sécurité et l'enveloppe T retour.

Les résultats sont envoyés sous environ 2 semaines. Si le test est positif (4 % des cas), il faut faire une coloscopie pour déterminer la cause des traces de sang invisble décelées dans les selles.

Le dépistage précoce permet de déceler des cancers colorectaux à un stade où ils peuvent être guéris dans 9 cas sur 10.

Si vous habitez en Isère, pour recevoir votre courrier ou obtenir plus d'information, contactez l'ODLC Isère.

 

Le nouveau Kit de dépistage

Le test de prélèvement de sang dans les selles

Avec le courrier envoyé par l'ODLC, consultez votre médecin qui vous remettra le nouveau test OC Sensor plus simple et plus performant à réaliser chez soi.

Comment faire le test (tutoriel et mode d'emploi bientôt)

Le test de dépistage de sang dans les selles est un examen qui permet de rechercher une présence de sang anormale dans les matières fécales.

Vous réalisez vous-même le test OC Sensor (immunologique) à votre domicile. Le nouveau kit de dépistage est composé d'un seul prélèvement (au lieu de 6 avec l'ancien test Hemoccult), d'un dispositif de recueil des selles, d'une fiche d'identification et d'une enveloppe de retour affranchie.

 

La réalisation du test OC Sensor (immunologique) se fait désormais en UN SEUL PRELEVEMENT  :

Lire attentivement le mode d'emploi du kit de dépistage composé :

- du tube sur lequel coller la petite étiquette du courrier ODLC ou à remplir manuellement

- de la fiche d'identification sur laquelle coller la grande étiquette ou à compléter manuellement

- d'un mode d'emploi de réalisation du test

Indiquez les coordonnées de votre médecin traitant s'il n'a pas collé sa propre étiquette.
Vous recevez le résultat par courrier dans un délai maximum de 10 jours.

 

-> Si votre test est négatif (absence de traces de sang dans les selles), vous serez invité(e) à renouveler l'examen dans 2 ans. Entre temps, en cas de symptôme, parlez-en à votre médecin.

-> Si votre test est positif, cela signifie qu'une présence de sang anormale a été retrouvée dans vos selles (dans 4 % des cas), il est recommandé de pratiquer une coloscopie que vous prescrira votre médecin. Elle permettra de détecter les causes des saignements, d'effectuer un prélèvement des lésions trouvées pour les analyser au microscope, et d'enlever d'éventuels polypes empêchant ainsi une évolution possible vers le cancer.

 

Dans tous les cas, si vous avez du sang visible dans vos selles, des douleurs au ventre, des troubles tels que constipation, diarrhée, fatigue anormale, avant la prochaine invitation, n'attendez pas et allez consulter votre médecin.

Haut de page | Accès presse | Mentions légales | Contact / Newsletter | Plan du site