Suivez nous sur facebook

Questions Réponses

Questions-Réponses

 

 

 

 

 Je n'ai aucun symptôme. Suis-je quand même concerné par le frottis ?

-> OUI, la plupart du temps, les anomalies du col de l'utérus ne se manifestent par aucun symptôme. Et quand les symptômes apparaissent, le cancer est déjà souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à guérir. 

 

 

Je suis pudique et je n'ose pas faire cet examen intime

-> N'hésitez pas à en parler à un médecin femme ou à une sage-femme qui saura vous expliquer et vous rassurer.Cet examen peut vous sauver la vie. 

 

 

Á quelle fréquence dois-je réaliser mes frottis ?

-> Les deux premiers frottis sont réalisés à un an d'intervalle. S'ils sont normaux, ils doivent ensuite être pratiqués au minimum tous les 3 ans. Votre généraliste ou votre gynécologue peut aussi décider de faire un frottis plus tôt ou plus souvent.

 

 

Avant de faire pratiquer un frottis, y a t-il des précautions à prendre ?

-> OUI, la principale recommandation est de ne pas faire réaliser cet examen pendant vos règles. Cet examen nécessite de ne pas avoir de traitements vaginaux en cours et  il est préférable de  ne pas avoir de relations sexuelles la veille du frottis.

 

 

 

Doit-on continuer à faire des frottis du col de l'utérus après la ménopause ?

-> OUI, après 50 ans, on découvre des petites lésions du col de l'utérus de la même façon que chez les femmes plus jeunes. Á partir de 65 ans, votre médecin vous indiquera le rythme qui vous correspond le mieux en fonction de vos antécédents médicaux, des précédents examens et de leurs résultats. 

 

 

 

Un préservatif protège t-il des virus Human PapillomaVirus (HPV) ?

-> NON, Le préservatif protège contre de nombreuses infections sexuellement transmissibles, mais les virus HPV peuvent se transmettre par simple contact au niveau des parties génitales. Le préservatif ne constitue donc pas une protection efficace contre ces virus. 

 

Haut de page | Accès presse | Mentions légales | Contact / Newsletter | Plan du site